Daisy - Lycéennes à Fukushima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous aimé Daisy (note sur 5)

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0
marinecelebrian
Otakumasutā ⭐⭐ オタクマスター
Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 25
Localisation : Entre 2 vignes de champagne
Voir le profil de l'utilisateur https://celebriannosekai.wordpress.com/

Daisy - Lycéennes à Fukushima

Message par marinecelebrian le Mer 18 Mai - 12:58



Synopsis : Fumi, Moe, Ayako, Mayu. Quatre lycéennes assez différentes et quelque part complémentaires, qu'une forte amitié lie, à tel point qu'elles ont monté ensemble un club de musique supervisé par la prof Nacchan, et où elles s'entraînent sous leur nom de groupe, Daisy.

Tout va bien pour elles, elles vivent leur quotidien dans une certaine insouciance... jusqu'au jour où tout bascule, car elles ont eu le malheur de vivre à Fukushima. Le séisme du 11 mars 2011 puis, surtout, la catastrophe de la centrale de Fukushima Daiichi quelques jours plus tard, balaient soudainement leur bonheur insouciant et leurs certitudes envers l'avenir. Alors que nombre de personnes ont disparu dans le tsunami, les 4 amies ont eu la chance de survivre, mais sont loin d'être sorties d'affaire pour autant. Un mois et demi après la catastrophe de la centrale, beaucoup de monde a encore peur de sortir. La radioactivité a contaminé les terres, les parents n'osent pas laisser leurs enfants jouer à l'extérieur, les déménagements loin de la région se multiplient en laissant derrière les souvenirs et des villages alentours déserts, et ceux qui restent portent des masques. Fumi, elle, a toujours peur de sortir dehors, mais à l'aube de sa dernière année lycéenne, elle sera bien obligée de retourner au lycée. Sur place, ses trois amies l'attendent, prêtes à la soutenir et à repartir ensemble sur un élan optimiste. Elles redonnent vie à leur groupe Daisy, veulent croire en l'avenir... à moins que la réalité ne les rattrape. 


Daisy - Lycéennes à Fukushima est un manga en 2 volumes disponible chez Akata de MOMOCHI Reiko, mangaka encore très touchée par ces évènements, qui, un an et demi après, sont encore sous silence. L'auteure cherche donc à en savoir plus, principalement auprès des étudiants, de leurs parents et de leurs enseignants. Donc même si tous les personnages sont créés de toutes pièces, leurs émotions et les événements de vie sont de l'ordre du vécu.




L'histoire se concentre autour d'un groupe d'amies. Fumi est lycéenne brillante jusqu'à la catastrophe. Elle est devenue paranoïaque et agoraphobe, totalement repliée sur elle-même. Ses amis et son petit ami tentent de la sortir de cette situation.
Moe est une jeune fille de famille aisée, douce, intelligente, belle et heureuse en couple. Malheureusement, une nouvelle fois, la catastrophe de Fukushima va détruire ses rêves.
Ayaka, lycéenne pleine de vie, se qualifie de geek, et elle a même des talents de joueuse. Ses parents tiennent une auberge, qui leur suffit, grâce aux nombreux tourismes qui y passent. Enfin, qui y passaient..
Enfin, Mayu est ado franche, qui rêve d'aller travailler à Tokyo dans le magasin de ses rêves, et dont le père est cultivateur de riz. Et encore une fois, la catastrophe va contre-carrer ses plans...
En dehors de ce petit groupe de filles, il y a également Tamaki, adolescent mignon, patient et fiable, petit ami de Fumi. Il sert de soutien pour sa copine.

Nous avons ici le premier shojo post Fukushima, qui ose briser la loi du silence tout en évitant la censure.




Ma description sera plutôt rapide : il est difficile d'approfondir une oeuvre courte, mais pourtant si puissante, sans pour autant donner trop de détails sur l'histoire, qui gâcherait un peu la lecture. J'espère réussir à vous donner envie de lire.
On suit des personnages dans la tourmente, incapable de savoir si on leur ment, si ils sont en bonne santé ou s'ils sont en train de mourir à petit feu. Tout a été beaucoup trop rapide : voir sa vie basculait en l'espace de quelques heures est difficile à accepter, mais surtout à comprendre. Ils subissent le dédain d'autres régions, que ce soit au niveau de l'agriculture, du tourisme, ou même personnellement, avec d'horribles désillusions amoureuses. Les préjugés sur leur santé, sur la radioactivité, sont virulents. Et malgré le soutien d'une autre partie de la population, c'est difficile à vivre pour des lycéens qui ne savent même ce qu'ils doivent faire. Et même s'ils veulent reprendre une vie normale, c'est compliqué pour eux. Ils connaîtront l'hypocrisie, les mensonges des politiques, les faillites, la détresse humaine dans toute sa splendeur. Bref, elles découvrent ce qu'est la détresse, et doivent revoir tous les plans qu'elles s'imaginaient, faire des choix alors qu'elles ne savent même plus si ça vaut le coup de se battre. Tout en sachant que ce n'est pas qu'une passade de quelques mois, mais que ça les suivra toute leur vie. Elles découvrent aussi la vie brisée des personnes de leur ville, en essayant d'aider. Faire face à la mort, aux horreurs, aux préjugés, aux insultes devient leur quotidien.




Tout ça en seulement deux tomes. La puissance de l'auteure est d'une importance cruciale pour cette œuvre, sans pour autant tomber dans le pathos. Non, on a la vérité sous nos yeux, aussi difficile cela puisse être. L'essentiel est présenté à travers les yeux des jeunes filles (et n'oublions pas Tamaki, quand même...). Leur propre souffrance et celles de leur entourage est perceptible, et on ressort bouleversé de ce récit.




Malgré tout, il y a une lueur d'espoir. Le désespoir est beaucoup plus présent, et est difficile à vivre, mais justement, c'est grâce aux relations qu'elles ont, leur amitié plus forte que tout, et aussi par les aides venant de toute part. Il y a des passages montrant encore qu'elles sont encore adolescentes, et ça fait du bien, même si ça vient d'un passage compliqué.
Il y a aussi l'espoir d'un avenir meilleur, même si ça semble compliqué. Elles choisiront chacune une voie qui leur semble importante, que ce soit pour aider leurs parents, ou même pour représenter leur région sinistrée. Car oui, elles aiment leur terre natale, et veulent tout faire pour montrer la beauté de cette région, la reconstruire et la rendre de nouveau attirante. Et aussi à s'engager contre le nucléaire.




Au niveau du graphique, c'est clairement shôjô. Mais pour exprimer de tels sentiments, c'était le style le plus en adéquation.

Le manga est arrivé en France par les éditions Akata, qui ont plusieurs mangas dans leurs collections qui s'opposent clairement au nucléaire. Comme d'habitde, l'édition est excellebte, avec un papier de très bonne qualité. En plus, nous avons des postfaces très intéressantes sur le nucléaire et notre rapport avec cette énergie,  au centre des débats écologiques encore aujourd'hui.




Bref, l'oeuvre de Momochi est à lire, un must-have de chaque bibliothèque, et à mettre entre les mains d'un maximum de personnes, en particulier les adolescents. La mangaka sait clairement de quoi elle parle, que ce soit au niveau des témoignages des habitants ou même du sujet de la radioactivité en général, loin des clichés et des mensonges des politiques de tous les pays (et pas que du Japon, cf nos chers politiques avec nos superbes centrales...). La psychologie des personnages est juste excellente, bien recherché, bien approfondie, et les doutes sont totalement fondés pour chacun d'entre eux. Lisez Daisy – Lycéennes à Fukushima, vous en ressortirez bouleversés.

Revenir en haut Aller en bas

Ilia-Feon
Kaiga no tatsujin ✎ かいがのたつじん
Messages : 46
Date d'inscription : 18/04/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima

Message par Ilia-Feon le Mer 18 Mai - 16:56

Tu m'as donné envie de les lire!

Revenir en haut Aller en bas

Tetsuko
Masutā ♕ マスター
Messages : 716
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 21
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ga-suki.forumactif.org

Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima

Message par Tetsuko le Mer 18 Mai - 18:28

Comme ma voisine du dessus, tu m'as aussi donnée envie de le lire ! Mais il faut déjà que je finisse Orange ! love

Revenir en haut Aller en bas

marinecelebrian
Otakumasutā ⭐⭐ オタクマスター
Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 25
Localisation : Entre 2 vignes de champagne
Voir le profil de l'utilisateur https://celebriannosekai.wordpress.com/

Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima

Message par marinecelebrian le Mer 18 Mai - 19:01

Tant mieux, cette série le mérite seulement! Puis seulement deux volumes, donc l'investissement n'est pas trop important! lapin 10

Revenir en haut Aller en bas

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum