[Visual Novel] Umineko No Koro Ni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Curiosity
Otaku no ko - オタクの子
Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2016
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

[Visual Novel] Umineko No Koro Ni

Message par Curiosity le Lun 8 Aoû - 20:39

Alors avant toute chose, je tiens à préciser qu'il existe une série animée portant le même nom. Je vous en supplie, oubliez l'anime, il ne représente en rien la qualité de ce chef d'œuvre. Ou si celui-ci a éveillé votre curiosité et vous a plu, alors lancez-vous dans l'aventure et lisez la suite. Quoi que, après double réflexion, l'anime n'est pas si dégueulasse, il permettra d’acquérir les bases sur le fonctionnement du monde d'Umineko. Oh, et j'ai oublié, il existe aussi la version manga qui est également une pure merveille (même si inférieur au VN). Malgré la longueur, cette fiche comporte pas de spoil, elle sert uniquement à mieux vous faire comprendre l'univers de ce Visual Novel.

Introduction

Umineko no Naku Koro ni est un VN très difficile à synthétiser pour une raison très simple : il y a énormément de choses à dire.

Tout d'abord Umineko no naku koro ni, à la française le Sanglot des Goélands, est un visual novel écrit par Ryukishi07 , auteur entre autres de l'excellent Sanglot des Cigales dont Umineko est la suite spirituelle. Il est cependant très différent de ce dernier, même s'ils partagent beaucoup de similitudes dans leur style. Le fait est qu'Umineko est un jeu (oui un jeu) qui fait réfléchir. Plus que n'importe quel autre jeu.

Umineko est une saga mélangeant mystère et éléments de fantaisie. Pour les quatre "arcs questions", c’est une répétition des mêmes jours avec les mêmes personnages en gardant la même intrigue dans le même lieu, mais en apportant encore et toujours des éléments supplémentaires au scénario. N’ayez pas peur, vous ne subirez pas d’effet de répétition durant la lecture. Ce n’est pas un Visual Novel comme les autres. 07thExpansion le classe comme un Sound Novel, à comprendre qu’il met en avant la musique avant le visuel.

Umineko no Naku Koro ni fait partie de la grande série "When They Cry" de 07thExpansion, précédé par Higurashi no Naku Koro ni. Umineko no Naku Koro ni se divise en deux grands titres que voici :

-Umineko no Naku Koro ni : Il contient 4 tomes/arcs/épisodes. Ces 4 épisodes sont communément appelés les « arcs questions »
-Umineko no Naku Koro ni Chiru: La suite directe des 4 tomes précédents, caractérisée par la résolution des énigmes posées précédemment. Ces 4 épisodes sont communément appelés les « arcs réponses ».

Umineko No Naku Koro Ni
(Épisode 1-4)
WHEN THEY CRY3


                                                        Développeur : 07thExpansion
                                                        Editeur : 07thExpansion
                                                        Date de sortie : Aout 2007(Legend of the ,Golden Witch) Décembre 2007 (Turn of the Golden Witch)                                                                                                                      Aout 2008 (Banquet of the Golden Witch), Décembre 2008 (Alliance of the Golden Witch)
                                                        Genre : Mystère/Fantastique
                                                        Age conseillé : 15+
                                                        Traduction : Française indisponible, anglaise disponible
                                                        Choix/Arc/Durée de vie : Non/4/ 60h - 80h
 


Umineko No Naku Koro Ni
(Épisode 5-7)
WHEN THEY CRY4


                                 Développeur : 07thExpansion
                                 Editeur : 07thExpansion
                                 Date de sortie : Aout 2009 (End of the Golden Witch), Décembre 2009 (Dawn of the Golden Witch)                                                                                                                         Aout 2010 (Requiem of the Golden Witch), Décembre 2010 (Twilight of the Golden Witch)
                                 Genre : Fantastique/Mystère
                                 Age conseillé : 15+
                                 Traduction : Française indisponible, anglaise disponible
                                 Choix/Arc/Durée de vie : Non/4/ 70h- 80

Synopsis

L'histoire commence sur l'île de Rokkenjima au Japon, où la riche et puissante famille Ushiromiya se rassemble le 4 octobre 1986 pour la réunion annuelle. Cependant cette année, la réunion sera... plutôt spéciale. Kinzo, le patriarche de la famille est au bord de la mort mais il n'a toujours pas écrit de testament pour le partage de ses richesses, Krauss, Eva, Rudolf et Rosa, ses quatre enfants accompagnés de leurs maris et femmes respectivement Natsuhi, Hideyoshi et Kyrie participent donc à des discussions plus que désagréables sur ce sujet dans une mauvaise ambiance exécrable tandis que leurs enfants Jessica, George et Maria fêtent avec joie le retour du fils de Rudolf qui n'est pas venu à une réunion de famille depuis 6 ans, Battler qui sera le héros de cette histoire. Alors que Kinzo reste enfermé dans son bureau, le mauvais caractère du vieil homme le poussant à ne pas vouloir aller à la rencontre de ses enfants et petits-enfants, les rumeurs et les légendes parcourent l'île de Rokkenjima que ce soit chez la famille elle-même ou les serviteurs. Un tableau d'une très belle femme occidentale en robe noire arborant un regard énigmatique a été installé il y a peu, il est décrit par Kinzo comme étant le portrait de la sorcière qui règne sur ces lieux, Béatrice La Dorée. Sous celui-ci, se trouve une longue épitaphe respirant la passion pour les sciences occultes de Kinzo tels que l'alchimie ou la démonologie qui serait selon lui la clé de l'héritage de sa fortune et de son titre. Celui qui résoudra l'énigme de ce texte sera le digne successeur de la famille Ushiromiya et des 10 tonnes d'or que Béatrice aurait confié à Kinzo par le passé. Cependant la nuit passe. Alors que la pluie et l'orage résonnent sur l'île, une tempête commence et Rokkenjima devient un lieu coupé du reste du monde pendant quelques temps. Le lendemain matin, un jour terrible va commencer pour la famille Ushiromiya, je pense que vous avez déjà deviné de quoi il s'agit mais le 4 octobre 1986, le sang se mélangera à l'eau de pluie.

Toute l'histoire aurait pu en rester là si une série de meurtre n'avait pas commencé à démarrer sous couvert d'un étrange poème prédisant les meurtres de la même façon que "Les dix petits nègres". Au même moment, un typhon empêche toute communication avec l'extérieur.

L'épitaphe du portrait de Beatrice


Ma très chère ville natale, la rivière poissoneuse qui la traverse
Toi qui recherche le Pays Doré, remonte son lit et cherche la clé.

En descendant la rivière, tu trouveras un village.
Au village, cherche le rivage dont les deux te parleront.
Ici repose la clef du Pays Doré.

Celui qui met la main sur la clé doit obéir aux règles suivantes:

Au premier crépuscule, vous offrirez les six personnes élues par la clé en sacrifice;
Au deuxième crépuscule, ceux qui restent sépareront ceux qui sont proches;
Au troisième crépuscule, ceux qui restent loueront mon nom digne d'éloges;
Au quatrième crépuscule, creuse la tête et tue;
Au cinquième crépuscule, creuse la poitrine et tue;
Au sixième crépuscule, creuse l'estomac et tue;
Au septième crépuscule, creuse le genou et tue;
Au huitième crépuscule, creuse la jambe et tue;
Au neuvième crépuscule, la sorcière ressuscitera et personne ne survivra;
Au dixième crépuscule, le voyage s'achèvera et on atteindra le Pays Doré.

La sorcière honorera les sages et accordera quatre trésors.

L'un sera tout l'or de la Terre Dorée.
L'un sera la résurrection des âmes de tous les morts.
L'un sera la résurrection de l'amour perdu.
L'un sera le sommeil éternel de la sorcière.

Dors paisiblement, ma sorcière bien aimée, Beatrice.


Arriverez-vous à résoudre l'énigme de la Golden Witch ?
N'est-ce qu'un hasard ?
Au final, la sorcière Béatrice existe-t-elle ?
Les crimes ont-ils été faits par un humain ou par la sorcière Béatrice ?

Battler, le héros de notre histoire et l'un des quatre enfants, est persuadé que non, la magie n'existe pas en ce monde, tous les crimes ont été faits par quelqu'un de bien humain et il lui rendra la monnaie de sa pièce.

Alors qu'un typhon arrive sur l'île, empêchant toute connexion avec le monde extérieur, une fabuleuse bataille démarre entre Battler et Béatrice, la sorcière dorée de l'infini.

Umineko, une bataille de vérité, mystère contre fantastique (magie) , vérité bleue contre vérité rouge !

Umineko est donc une bataille de mystère (Battler) et Fantastique (Béatrice). Une fois les meurtres commis, le but de l'histoire est comme tout roman policier, résoudre les énigmes et trouver l'identité du coupable qui se trouve derrière ces crimes qui paraissent impossibles. Mais ce n'est pas une résolution d'un roman policier comme les autres. Car en plus des indices parsemés dans la narration, Umineko introduit d'autres concepts, comme la "Red Truth", tout ce que Béatrice dit en texte rouge est la vérité absolue. when I speak the truth, I will use red,Everything I speak in red is the truth. Elle est censée être une arme contre vous (et je peux vous assurer que certaines Red Truth vont complètement vous retourner l'esprit au point de pousser un grand "WTF ?????" devant votre ordinateur) mais vous pouvez justement vous en servir en tant qu'indice. C'est d'ailleurs votre unique alliée dans ce monde où la vérité est modifiée ,transformée, cachée. Au moins les red truth, elles, disent la vérité, n'en doutez pas. Par contre les phrases en rouges sont  également tordues, alors faites attention, elles sont à doubles tranchants. Battler quand à lui sera doté de la "blue truth", accordée par la sorcière, mais je vais éviter de tout spoiler, vous découvrirez tout cela au fur et à mesure.  Il y a d'autres concepts pour vous pousser à résoudre l'énigme d'Umineko comme une utilisation tout simplement excellente de "la boîte de Schrodinger" et bien d'autres. Nous avons donc d'un côté Battler, voulant prouver que ces meurtres sordides ont été commis par des humains. De l'autre, Béatrice affirmant qu'elle est le coupable de cette affaire et que si cette histoire parait surréaliste, cela est parfaitement normal, car tout ceci est l'oeuvre de la magie. Pour cela, elle organise des meurtres de plus en plus cruels et illogiques afin de prouver l'existence de la magie. Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que dans Umineko, il y a deux mondes. Prenons ça d'un autre angle, un théâtre, si vous préférez.
Imaginez que la pièce serait le monde des humains, et les sorcières, les spectatrices se réjouissant du malheur dans notre monde. Le monde des sorcières s'appellent le méta-monde. Les humains sont donc les acteurs, et l’île de Rokkenjima la scène, destinés à tuer l'ennui de nos sorcières charismatiques. Umineko raconte donc une histoire fantastique et de mystère à la fois, bon concept non ?

Le but, pour nous lecteurs, est donc de savoir si les crimes sont logiquement et humainement possibles ou non. Si les crimes paraissent illogiques, vous devrez donc croire en l'existence de la sorcière, sinon continuez à la nier au plus profond de vous, et trouvez le coupable derrière ces meurtres. Votre seul amie dans cette histoire pour trouver le coupable sera uniquement la "red truth". J'ajouterai un lien dans les extras à la fin qui répertorie l'ensemble de ces "red truth". Le jeu explique au fur et mesure comment obtenir la bonne façon de penser pour résoudre Umineko, et je suis passé de théories complètement fumeuses au tome 1, à des théories bien plus logiques. Umineko est un jeu très difficile, il faut vraiment réfléchir, réfléchir, réfléchir. ".........No. ......I want you to think. I want you readers to think too.". Cette phrase prononcée par un personnage arrivant tardivement dans l'histoire résume à mon avis toute l'essence qui caractérise Umineko No Naku Koro Ni. Ce jeu est une bataille de logique où il ne faut pas arrêter de penser, réfléchir afin d'atteindre la vérité.


Regardez cette vidéo, voici comment fonctionne les fameuses "red truth" :

Red Truth:



Oui, Ryukishi c'est exactement ça !

Mais pensez également aux sentiments des personnages parce-que "without love the truth cannot be seen"

Scénario de l'arc question 1-4 (repris sur visual test)


1-4:

Pour parler du scénario, il est nécessaire de diviser cette partie en deux : la section « mystère » et la section « fantaisie ».
Parlons tout d’abord de Umineko no Naku Koro ni en tant que mystère. Chaque arc présente un déroulement différent des meurtres. De ce côté là, il n’y a aucun ennui ou de répétition. On retrouve les grands classiques des romans policiers : les « closed room », l’île isolé à la « Les dix petits nègres » d’Agatha Christie, les serviteurs plus ou moins louches, les histoires d’argent. Il faut avouer en tout cas que la difficulté de résolution des énigmes est extrêmement élevée. Le nombre de personnages sur l’île est d’environ 18 ce qui n’arrange pas les choses. Certains meurtres ont vraiment l’air incompréhensible. Bref, préparez vous à faire travailler vos méninges à fond !

Sans vouloir spoiler, il existe de très nombreuses énigmes dans le VN comme : l’épitaphe de la sorcière, qui est Béatrice, le passé des différents protagonistes... et j’en passe. Pour résumer, les apprentis détectives risquent de se casser les dents sur les mystères à chaque meurtre.

Pour la fantaisie, sa présence est loin d’être intrusive dans le mystère. Difficile une nouvelle fois de ne pas spoiler mais l’émergence de nouveaux personnages fantastiques au fil de l’histoire rend le tout de plus en plus grandiose. Pour les quatre premiers arcs, le nombre de personnage à la fin doit s’élever à une soixantaine, tous aussi importants les uns que les autres.

Car, il faut l’avouer, ce qui fait que le scénario d’Umineko no Naku Koro ni est spectaculaire, ce n’est pas sa partie « mystère » seule ou sa partie « fantaisie » uniquement, mais bien l’arrangement du tout. L’histoire est menée avec une élégance prodigieuse, où à chaque minute se rajoute des indices et des questions supplémentaires. L’intrigue est proprement dantesque et il est très facile de se perdre dans le labyrinthe littéraire créé par l’auteur. Le suspense est en constante augmentation au fil des arcs et les cliffhangers sont omniprésents. Chaque fin est splendidement épique et fait lâcher un « wahou » au lecteur, ébahis par ce qu’il vient d’apprendre (mais pas forcément de comprendre).

En bref, Umineko no Naku Koro ni a un scénario splendide, incroyablement complexe, bourré de questions, épique et qui ne laisse jamais le temps au lecteur de respirer. Difficile de s’arrêter entre les arcs et encore plus pendant un épisode. Encore une fois, on touche la perfection.


Scénario de l'arc réponse 5-8 (repris sur visual test)


5-8:

Nous avions placé Umineko no Naku Koro ni dans la catégorie Mystère/Fantastique. Umineko no Naku Koro ni : Chiru est placé dans la catégorie Fantastique/Mystère. Pourquoi cette inversion des deux ? Car elle résume à la perfection la différence entre les arcs questions et les arcs réponses.

Autant les quatre premiers épisodes de la série étaient du mystère pur et dur, agrémenté d'éléments fantastiques, autant les quatre épisodes suivants retournent la situation, en plaçant le mystère au service de la magie. L'histoire ne se déroule plus sur le "Rokkenjima des humains", mais principalement dans le monde des sorcières et de la magie. Si vous détestiez cela dans les quatre épisodes précédents, vous risquez d'être déçu... cependant, si vous aviez apprécié cela, alors soyez-en certains : la suite vous mènera au Paradis.

Préparez-vous à lire des combats de personnages fantastiques à grande échelle, dans des scènes épiques et qui enflammeront votre lecture ! Les retournements de situation sont exceptionnels, les combats de vérités explosifs et les nouveaux personnages fantastiques tous plus jouissifs les uns que les autres. Les nouvelles règles apportées par ces protagonistes permettent un véritable bond en avant dans l'explication des mystères, même si le doute s'ajoute toujours à chaque fin de lecture. Car oui, vous apprenez beaucoup dans Umineko no Naku Koro ni : Chiru... mais vous vous poserez aussi beaucoup de questions en conséquence ! Le génie de l'auteur est toujours présent !

Il sera plus facile de discuter de ces quatre tomes en donnant un bref descriptif de ce qu'ils apportent. Contrairement aux premiers épisodes qui se suivaient, ceux de Umineko no Naku Koro ni : Chiru sont plus "indépendants" et apportent un à un une réponse à chaque mystère du VN. Ainsi, l'épisode 5 "End of the Golden Witch" apporte une explication plus "technique" des mystères, en incorporant à l'histoire une sorte de "détective parfait" et un lot de nouvelles règles. Le sixième épisode, "Dawn of the Golden Witch" cible principalement la partie "sentimentale" du VN, en donnant au lecteur les clés du mystère, et étrangement, en terminant l'épisode 6, on se dit : "... mais pourquoi y aurait-il une suite ?". Car il faut l'avouer, à partir de l'épisode 6, chaque fin aurait pu être la fin définitive du VN. Le final de cet épisode apporte assez de réponses pour répondre au mystère des quatre tomes précédents.

Ainsi, l'épisode 7 ressemble plus à un épisode "bonus" et est beaucoup plus indépendant des autres. Des nouveaux protagonistes prennent le relais des anciens, pour apporter une solution finale à chaque mystère. La fin, là aussi, aurait pu suffire à terminer le VN, tellement les solutions apportées suffisent. Enfin, l'épisode 8 reprend la petite ouverture donnée les bonus de l'épisode 7, et se lit plus comme une "grande pièce de théâtre" pour clore le VN. Ici, n'attendez pas énormément de réponses : il vous suffit de lire et de vous amuser avec les personnages. Les combats sont titanesques et les clins d'œil aux lecteurs omniprésents. Bref, un final qui se rapproche plus d'un "cadeau pour les lecteurs" que d'une véritable fin. Mais après une série de 7 épisodes accrochant autant les lecteurs, cette fin n'est finalement pas si mauvaise. Elle permet de désintoxiquer peu à peu de cette drogue dure qui nous aura tenus en haleine pendant une centaine d'heures. Préparez aussi le mouchoir : certains moments sont tristes, beaux... bref, même si Umineko no Naku Koro ni : Chiru s'écarte des mystères purs et durs des premiers épisodes, son scénario reste bien évidemment un chef d'œuvre, toujours aussi magnifiquement bien mené.


Scène H

RAS : il n'y en a pas.

Musique et voix

Il s'agit d'un sound Novel je trouve donc qu'il est normal de parler de la bande son, le point fort de l'oeuvre.

En plus d'un scénario absolument génial que ce soit dans la perfection du genre policier pour la première scène ou l'originalité incroyable de la deuxième, Umineko possède une bande-son tout simplement incroyable. L’OST d’Umineko no Naku Koro ni est sans aucun doute un des plus riches et des plus magiques qu’il soit possible d’entendre. Des centaines de musiques se trouvent dans l'oeuvre et elles sont pour la plupart absolument magnifiques, elles sublimeront votre lecture du texte en apportant tension, tristesse, joie. Toutes les musiques, sans exception, sont d’une qualité exceptionnelle. C'est une OST extrêmement variée qu'Umineko possède, sans doute l'une des meilleures OST du jeu vidéo si ce n'est la meilleure. Je n'ai pour ainsi dire pas arrêté de l'écouter en boucle depuis que j'ai fini le jeu. Aussi, le jeu possède des voix en ce qui concerne la version PC patchée ps3 , c'est d'ailleurs l'une des meilleurs parmi les visual novel.

Voici donc quelque OST parmi plein d'autres:

OST 1:
OST 2:
OST 3:
OST 4:
OST 5:
OST 6:
OST 7:

Personnages

Je vais maintenant vous parlez des personnages, l'un des points forts de cette oeuvre. Laissez-moi dire à quel point ils sont marquants. Les antagonistes de la deuxième scène, que ce soit Béatrice ou ceux de Chiru, sont exceptionnels, transpirant de charisme, vous développerez très probablement un vrai syndrome de Stockholm envers l'une de ces sorcières, leur cynisme, leur intelligence et leur personnalité font d'elles des personnages absolument remarquables et qui sont également très nuancés.

Les personnages : initialement au nombre de 18, leur nombre s'accroît au fil des tomes jusqu'à arriver à une brochette de plus d'une quarantaine de personnages, tous ayant leur utilité, tous ayant un rôle à remplir dans l'histoire et beaucoup d'entre eux ayant un background développé et intéressant ! Excepté certains ayant des caractères semblables pour des raisons justifiées, ils ont tous une personnalité unique et leurs relations entre eux paraissent presque vivantes tant elles crient de réalisme ! Mais le véritable plus ici, c'est que vous aurez pour chaque personnage une bonne raison de l'adorer de tout votre cœur et une autre pour le haïr du fond de vos tripes ! Chaque protagoniste possède son moment où il brille de mille feux dans une scène épique à souhait, faisant que l'on ira jusqu'à glorifier son image et vouer un culte à celui-ci et une scène où son comportement et ses actes sont tellement ignobles voire inhumains que l'on va le détester comme la plus odieuse personne ayant existée ! Aucun personnage dans Umineko No Naku Koro Ni n'est tout blanc, aucun n'est parfait, même le plus saint et bienveillant d'entre eux cache en lui un terrible démon qui n'attend qu'à être libéré de son emprise ! C'est ce qui les rend si riches, intéressants et passionnants à suivre, qui plus est dans un roman de mystère où le coupable peut se cacher en n'importe qui ! Chaque personnage peut être fouillé, creusé, ils ont tous quelque chose à cacher, quelque chose que l'on peut tirer d'eux afin de découvrir à nouveau des parcelles de vérité, des nouvelles pièces d'un puzzle qui, au fil de la lecture s'assemblent bout en bout pour former à la fin la réponse tant recherchée.




La dimension psychologique

Certains romans d'énigmes mettent en place une psychologie typique afin d'apporter des bases fortes, ainsi ils développent les personnages, l'ambiance et l'histoire à partir de celles-ci.
Umineko procède à l'envers, il met en place des bases pour ensuite traiter de la dimension psychologique, c'est un pari où le lecteur en ressort gagnant. De cette façon, les sujets introduits vis-à-vis d'une situation grave telle que la perte d'un proche ou d'un parent sont magnifiquement bien rendus jusqu'à éprouver leur malaise à leur place ainsi que le poids du combat à poursuivre. Tout ceci contribue à installer une atmosphère pesante qui immerge complètement le lecteur dans la suite des évènements, le temps s'arrête tout autour de soi et seules les lignes de texte bougent. Je me suis surpris à ne plus avoir aucune notion du temps tellement il en est immersif.

Ryukishi07 a réussi à débiter une quantité impressionnante de sujets, tous magnifiquement traités, la richesse du titre est l'une de ses plus grandes vertus. Tout bouge, tout se transforme, lorsque le VN commence à prendre le parti de choquer, il va jusqu'au bout. Les scènes de violence dépassent parfois l'entendement humain, elles réussissent à perturber le lecteur lorsqu'il ne s'attend à rien. Préparez-vous à vous émouvoir et à vous mettre en colère, car vous n'en sortirez pas inchangé.


Avis personnel

Il ne devrait pas étre surprenant pour toutes les personnes qui me connaissent que je porte une affection particulière pour cette oeuvre. Umineko n'est pas une histoire que j'ai aimé comme une autre, c'est  plus qu'une histoire c'est juste "THE STORY". C'est l'histoire que j'étais destiné à lire absolument, une perle parmi l'univers des Visual Novel, il n'y a aucun doute là dessus. Il est très difficile de ne pas partir dans un éloge de ce Visual Novel. Umineko est un véritable casse-tête avec une intrigue accrocheuse à l’extrême et inoubliable. Les musiques, le scénario, les personnages sont exceptionnels de base, et parfaits une fois incorporés à l’histoire. On pourrait croire qu'à la base, la particularité de Umineko repose sur le fait de nous laisser résoudre des énigmes brillantes d'imagination avec symboles étranges, meurtres en pièce close et logiques tordues, mais cela ne représente en réalité qu'un des attraits les moins importants du visual novel. Umineko No Naku Koro Ni laisse beaucoup de place à l'interprétation du lecteur, malgré les nombreux mystères qui parsèment le récit, les réponses ne seront pas toutes données à la fin, il revient donc à lui de réfléchir aux réponses et aux événements ayant pût arriver, et faire ses propres théories quitte à renverser complètement la version qui sera proposée au lecteur. Aujourd'hui encore, Umineko No Naku Koro Ni fait preuve d'un engouement sans précédent, les fans n'hésitant pas à créer encore et toujours de nouvelles théories plus folles les unes que les autres pouvant bouleverser radicalement notre vision de l'histoire ! Ryukishi07 invite même les lecteurs à la partager en incluant avec le jeu un éditeur permettant de créer des Forgeries ainsi que la possibilité de faire des liens avec Higurashi No Naku Koro Ni et vous vous rendrez compte que Umineko No Naku Koro Ni est une cascade sans fin, un puits sans fond ! Lire l'intégralité des huit tomes vous prendra plus d'une centaine d'heures, mais ce n'est qu'à la fin que l'aventure commence réellement ! Umineko No Naku Koro Ni s’affranchit de toutes limites et le poids des années ne le fera pas vieillir, bien au contraire, même dans des dizaines, des centaines d'années, on continuera encore et toujours à creuser le sujet, à voir plus loin, à apporter de nouveaux éléments à l’œuvre, le seul élément qui pourra stopper cette progression, c'est l'imagination des lecteurs. Umineko no Naku Koro ni est plus qu’un simple Visual Novel, il est quelque chose qui transcende le genre, un chef-d’œuvre de 07thExpansion qui restera en mémoire à jamais pour tous ses lecteurs. Je vais arrêter là, de toute façon, il est possible de parler d'umineko sur des pages et des pages.

Pour conclure, je n'ai aucune idée si au moins une personne lira cette fiche, je l'ai faite parce qu'il s'agit de l'oeuvre qui me tient le plus à cœur dans toute la japananimation. Mais j'aimerai, si possible, faire découvrir cette oeuvre de qualité au plus de personnes possibles et j’espère vous avoir retransmis, ne serait ce qu'un peu, ma passion entre ces lignes.

Voici la vérité absolue de cette histoire qu'est Umineko [RED TRUTH ]Ryukishi07 = GOD[/RED TRUTH].




Pour vous aider, voici le lien du site qui répertorie l'ensemble des red truth pour vous aider à trouver votre propre vérité : http://umineko.wikia.com/wiki/Red_Truth
pour les blue truth veuillez vous rendre sur ce lien : http://umineko.wikia.com/wiki/Blue_Truth

sources : Wikipedia , visual test , google

Revenir en haut Aller en bas

Ezixel
Otaku - オタク
Messages : 149
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 22
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Visual Novel] Umineko No Koro Ni

Message par Ezixel le Lun 8 Aoû - 22:21

Merci pour cette fiche très complète

ça m'a donné enfin de faire ce VN et de le finir ! L'univers à l'air bien et riche.
J'avais vu le début de l'anime sans trop accrocher Mad.



Revenir en haut Aller en bas

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum