[Style musical] Japanoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SuperFrigo
Otaku no ko - オタクの子
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

[Style musical] Japanoise

Message par SuperFrigo le Ven 16 Sep - 18:02

Japanoise_


De gauche à droite : Merzbow, Yamatanka Eye, Melt Banana & Incapacitants




Aujourd’hui, je vais vous parler d’une scène musicale particulièrement développée au japon, et quoi de mieux pour illustrer mon propos qu’une bonne description Wikipédia pour introduire ce vaste sujet :

Japanoise (ジャパノイズ, Japanoizu?) est le qualificatif donné à la scène de la musique bruitiste japonaise, particulièrement prolifique et influente, spécialement dans les années 1980 et 1990. Il s'agit d'un mot-valise formé de « Japanese » et « noise » (en français : « japonais » et « bruit »), qui fonctionne aussi bien en anglais qu'en japonais (ジャパノイズ)

On parle ici d’une scène (et non d’un genre musical, puisqu’on est sur une scène relativement réduite, et géolocalisée)



(merci à l’auteur de cette vidéo résumé, apparemment réalisée pour un projet scolaire Very Happy)

Cette vidéo me permets de mettre des images sur le caractère singulier du mouvement, les lives ressemblent plus souvent a des happening artistiques. Plusieurs artistes du Japanoise comme Hanatarash revendiquent officiellement leur influence Actionniste1. Le mouvement Dada2 a également inspiré nombre d’artistes Japanoise, qui se reconnaissaient dans cette démarche de déconstruction et de remise en question de notre environnement direct, mais en appliquant ce prisme uniquement aux codes de la musique.

Impact sur les autres scènes musicales_


Je conviens volontiers que le japanoise, et le noise en général, peux laisser des impressions diverses et variées aux néophytes allant de “j’aime vraiment pas” à “mais c’est pas de la musique ça”, néanmoins l’impact du noise sur l’industrie musicale est réel et quantifiable.

Melt banana, formation de Tokyo qui se forma en 1992, contribua à l’essor du scratch dans le nu metal des années 90, ces derniers étant habitués de la coutume. Mike Patton3 s'intéressait au groupe, et fit découvrir le mix métal scratch aux majors (Universal), et à MTV, qui en usèrent et abusèrent une fois qu’il fut avéré que la formule prenait. Deux exemples de groupes assez connus sont Limp Bizkit, et Linkin Park.

Le travail de sons blancs et saturés de Merzbow a eu une influence au moins aussi importante, mais touchant beaucoup plus des milieux de la musique underground. Alec Empire, figure de l’électro underground berlinoise ne tarira pas d’éloges sur ce dernier, et collaborera avec à de nombreuses reprises.



À l’intérieur même de la scène Japanoise, Merzbow est un pilier avec lequel la majorité des artistes (Boris, Sunn O))), Melt Banan, Boredoms, Incapacitants)

Enfin, le style de musique shoegaze (My Bloody Valentine, Slowdive)post rock travaillant beaucoup sur les effets de saturation et de réverbérations des guitares) découle directement du noise rock et du japanoise

Les groupes pionniers_


Hanatarash


Formation de musique bruitiste expérimentale, Hanatarash fut l’un des premiers groupe de la scène Japanoise a considérer sérieusement l’idée de faire de la musique sans instruments. Formation composée de Yamtanka Eye (futur chanteur et leader des Boredoms) et de Mitsuru Tabata (futur guitariste de Zeni Geva), la formation a ainsi axée son art sur les performances live impressionnantes, et l’utilisation d’objets incongrus pour produire un semblant d’harmonie.

Deux live feront notamment parler d’Hanatarash, l’un incluait un Bulldozer qu’ils ont fait monter sur scène, occasionnant ainsi plus de 4000 euros de dommage qu’ils rembourseront à la salle de concert. Le bulldozer était également l’instrument de musique principal de la représentation. Eye se blessa pendant un autre live à la jambe durant l’utilisation de plusieurs scies sauteuses.

Merzbow


De loin l’artiste le plus prolifique de la scène Japanoise, et également pionnier du mouvement Harsh noise (mouvement de noise expérimental basé aux Etats-Unis) qui reniera jusqu’à l’utilisation de rythmes et de code musicaux, Merzbow a produit à ce jour environ 300 enregistrements sur divers supports, dont plus de 100 LP (4).

Incapacitants


Assez proche de Merzbow dans la forme de leur son, ils déclarent vouloir faire du bruit « pur », sans l'influences d'idées musicales ou même d'intention humaine ; ils utilisent pour ce faire avant tout du larsen, des voix et plusieurs instruments électroniques.

Zeni Geva


Groupe qui fut rejoint par Mitsuru Tabata lors de l’explosion de la formation Hanatarash, Zeni Geva flirte avec des styles plus conventionnels de musique extrême (death metal, sludge, doom).

« Zeni » est un vieux terme japonais qui signifie « monnaie » et « Geva » provient de l'allemand « Gewalt » (violence), le nom du groupe souligne la violence d’un monde guidé par l’argent.

Le groupe est mené par le guitariste Kazuyuki K. Null, qui ne restera pas un simple guitariste pour longtemps aux commandes de ce groupe. S’initiant dans un premier temps à la batterie, puis à divers instruments expérimentaux

Boredoms


On arrive enfin au groupe que je chéris, et qui a peut-être le plus rayonné à l’international, je parle bien évidemment de BOREDOMS , formation légendaire de noise rock. Menée par Yamatanka Eye, ex-leader d’hanatarash, le groupe se recentre sur des instruments classiques, qu’on retrouve dans presque n’importe quelle formation rock (guitare / basse / batterie ) en intégrant des trompettes, kazu, percussions exotiques et autres expérimentations au fil des live.

Le son qu’il produisent définira la forme d’un futur genre, désigné sous le nom de noise-rock (à ne pas confondre avec le shoegaze, qui se faisait lui aussi appeler noise rock dans ses premières années) et s’émancipe des codes musicaux industriels du rock, en tentant de conserver toute son énergie et sa puissance scénique. La première phase de leur discographie influencera toute une vague d’artiste du japanoise(Melt Banana, Boris), mais aussi de noise rock en général (Hella, Lightning Bolt, XBXRX)

À partir de leur album studio Super Ae (se prononce super eye phonétiquement), le groupe prends une orientation psychédélique et progressive dont il ne s’est toujours pas détaché. Le travail toujours plus approfondi dans les percussions tribales deviendra une de leur marque de fabrique.

Conclusion_


J’adorerais vous parler plus longuement d’autres groupes qui méritent tout mon amour, notamment Boris et Melt Bana que je n’ai pu m’empêcher de citer à répétition durant la rédaction de cet article, mais j’ai jugé plus utile de m’attarder sur les groupes fondateurs de la scène.

Le japanoise, c’est bien, mangez-en tout les matins.


Annexes_


(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Actionnisme_viennois
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Dada
(3) Chanteur pluri-styles assez renommé pour son travail dans les groupes Faith No More & Mr Bungle
(4) Album complet, par opposition à l’EP qui ne contient que 3-4 tracks et est en général destiné à promouvoir une chanson du LP correspondant (on parle de single dans l’industrie musicale)

Revenir en haut Aller en bas

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum