Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous aimé Dämon (note sur 5)

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
marinecelebrian
Otakumasutā ⭐⭐ オタクマスター
Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 25
Localisation : Entre 2 vignes de champagne
Voir le profil de l'utilisateur https://celebriannosekai.wordpress.com/

Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Message par marinecelebrian le Mer 24 Fév - 14:45

Aujourd'hui, je vais vous faire du mal. Pourquoi donc ? Parce que je vais vous parler d'un manga dont l'auteur est boudé en France, et dont les 2 seules séries sorties en France sont en arrêt de commercialisation. Donc là, à part si vous pouvez les lire d'occasion, je comprendrais que vous vous tourniez vers les scans T_T




Synopsis : Grand scientifique spécialisé dans la nanotechnologie, Daimon Heito vivait une vie paisible entouré de sa femme et sa fille, ainsi que de ses amis avec qui il travaillait dans les laboratoires Logosdea. Cependant, Heito a refusé de suivre son équipe quand celle-ci a décidé de s'engager dans des développements à vocation militaire. Mais ce refus lui coûtera ce qu'il a de plus précieux et ses "amis", avides de pouvoir, se débarrassent de lui en tuant sa femme et sa fille, ainsi qu'en lui arrachant les deux bras.
Alors que la mort allait lui annoncer son heure, Heito est sauvé in extremis par le professeur Becker, qui par chance travaille sur des prothèses et lui apprend à maîtriser le "Zethmos", une force psychique qui lui permet de contrôler ses nouveaux bras de métal.
Noyé dans la haine et la rage, Heito devient Hate et ne souhaite qu'une chose : se venger et faire payer à ses cinq anciens collègues le prix de leurs crimes. Commence ainsi une quête meurtrière à leur poursuite... (crédits Manga-news)





Auteur : Hiedeyuki Yonehara
13 volumes chez Doki Doki




Avis : Dämons est une histoire inspirée par un scénario d'Osamu Tezuka, se déroulant sur 13 volumes.
On suit ainsi l'histoire de Heito, scientifique prodige heureux dans son travail et en famille. Jusqu'au jour où il refuse un travail avec l'armée, conduisant à sa torture par ses collègues et au massacre de sa fille et de sa femme sous ses propres eux (oui, l'ambiance est géniale, la vie est belle, les oiseaux chantent). Il survit, et décide de se venger en tuant ses anciens amis : Jest, homme doué au révolver, capable de transformer ses bras en mitraillettes avec ses bras ; Laughing, le plus jeune collègue, et le plus machiavélique, cherchant à manipuler le monde grâce à son oeil évolué ; Ardor, homme calme qui ne tue que sur demande, capable de créer des lames et au manteau d'invisibilité ; Rampart, homme de muscles surpuissant dominant une ville ; et enfin Progress, le meilleur ami de Heito, ultra puissant mais dont on sait peu de choses.




Le monde dans lequel évolue l'histoire est proche du nôtre, avec un petit plus : les actes terroristes sont quotidiens, les attentats fréquents, et beaucoup d'immeubles ou de symboles que nous connaissons ont disparu (comme la Tour Eiffel).
On sait peu de choses au tout début sur Heito, car on suit l'action à l'instant t : il a déjà ses bras, et bute tous ceux qui s'opposent à lui. Petit à petit, on apprendra dans de courts flash-back la sombre réalité qui le suit, l'horreur qu'il a vécu, la monstruosité humaine à laquelle il a fait face. L'ignominie à son paroxysme.
Le manga est réellement très violent, cru, voire même difficile à lire pour les personnes les plus sensibles.




Le but de l'histoire est donc très simple, c'est la vengeance, et uniquement la vengeance : rien à faire des personnages amicaux qui pourraient aider le héro, il est pas là pour ça. Il ne sourit plus, et ne veut plus de contact avec les autres avant d'avoir fait ce qu'il a à faire. On pourrait penser que cela rendrait l'histoire linéaire, où les combats s'enchaîneraient bêtement. Mais ce n'est absolument pas le cas. Derrière chaque ennemi, il y a une histoire à raconter, un contexte à placer. Certains personnages ont leurs propres raisons d'avoir pourri la vie de Heito. De plus, les lieux sont très différents les uns des autres, et les raisons sont encore une fois expliqués : ainsi, certains combats ont lieu dans des villes abandonnées, un dans un cirque... Bref, il n'y a aucune place aux "à peu près" dans l'oeuvre de Yonehara, permettant un renouvellement constant et une envie d'en savoir toujours plus, et nous empêchant de décrocher. Il n'y a aucun temps mort.




Cette absence de temps mort est également possible par la mise en scène excellente. Certaines doubles pages sont de véritables oeuvres d'art et nous mettent une claque monumentale. Elles sont d'ailleurs toujours bien utilisées, représentant souvent un passage important, avec un impact sur la suite de l'histoire.
La haine et le désespoir sont les principales raisons de cette recherche de vengeance, et par conséquent, sont des sujets extrêmement importants dans ce manga. Et Yonehara représente ces émotions parfaitement. Certaines planches suffisent à elles-même, sans la moindre bulle de dialogue, uniquement par le trait fin et pointilleux de l'auteur. De même, on remarque un véritable changement dans les traits des ennemis de Heito : au début, ils sont fiers, se sentent supérieurs. Mais au fur et à mesure du combat, certains virent totalement à la folie en voyant leur dernière heure arrivée. Et le dessin montre parfaitement cette évolution. D'ailleurs, les combats sont excellents avec des dessins classes, fluides, superbes et une mise en scène parfaitement compréhensibles. Bref, c'est génial.
Les fonds sont également bien dessinés, malgré quelques pages blanches parfois. Mais on lui pardonne largement.




Avec ces sujets difficiles, j'ai eu beaucoup de mal à choisir une catégorie dans lequel le classer, tout simplement car c'est inclassable. On est clairement entre le shonen et le seinen. Du shonen, nous avons la baston pure et dure, avec une structure proche dans les combats. De plus, les bras métalliques de Heito ne tiennent pas grâce à la physique, mais grâce au Zethmos, une énergie qui naît de la haine, et rappelant les pouvoirs qu'on rencontre dans ce type d'histoire.
Mais ça reste beaucoup trop sombre pour être un shonen, et c'est là que des aspects du seinen ressortent : la violence est aussi bien physique que psychologique, et il y a énormément de morts. Les ennemis ont tous un background bien développé, avec leur propres raisons, et certains nous semblent très humains et on se surprend à les comprendre.
Mais ce qui est différent des 2 genres, c'est l'absence de but véridique : Heito veut juste tuer, rien à faire du monde, des autres, de sa propre vie. Tant qu'il tue ses ennemis, tout ira mieux. Et c'est pas réellement ce que nous retrouvons chez un héro, quel qu'il soit.




Pour conclure, je ne peux que vous conseillez ce manga. Il est passionnant, et Yonehara est un artiste à part qu'il faut connaître, même si je doute fortement que d'autres oeuvres arrivent un jour en France, vu l'échec commercial qu'ont été les deux oeuvres (avec Full Ahead! Coco, dont je parlerai sûrement, puisque c'est un excellent shonen). Bref, si vous le trouvez d'occasion, sautez dessus!


Dernière édition par marinecelebrian le Dim 20 Mar - 19:32, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Tetsuko
Masutā ♕ マスター
Messages : 709
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 21
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ga-suki.forumactif.org

Re: Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Message par Tetsuko le Mar 1 Mar - 18:02

Hello ! Comme toujours très belle présentation et je t'en remercie ! Je me demande si je pourrai le trouver dans les libraires de Paris, des perles rares se cachent dans les rayons, j'en suis sure !

Il m'a tout l'air intéressant en effet, j'aime beaucoup les dessins. Peut-être que tu vas réellement réussir à me faire craquer et à me remettre aux mangas papiers ! Je suis pas forcément très intéressé par les Seinen et Shonen mais certains sont très agréables à lire. ^^

Tu sais pourquoi c'est boudé en France ? Neutral

Revenir en haut Aller en bas

marinecelebrian
Otakumasutā ⭐⭐ オタクマスター
Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 25
Localisation : Entre 2 vignes de champagne
Voir le profil de l'utilisateur https://celebriannosekai.wordpress.com/

Re: Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Message par marinecelebrian le Mer 2 Mar - 18:13

Ce serait une grande fierté si c'était le cas :p

Sinon, je sais pas trop... Peut-être une mauvaise promotion (Doki-doki n'est pas la maison d'édition la plus communicative et la plus connue) et le dessin est peut-être trop typé. C'est bouder un auteur génial pourtant... Full Ahead! Coco, le shonen qui est sorti de cet auteur, aussi chez Doki-doki, parle de pirates et de pouvoirs : est-ce que certains se sont arrêtés là pour lui, c'est aussi possible...

Revenir en haut Aller en bas

Tetsuko
Masutā ♕ マスター
Messages : 709
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 21
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ga-suki.forumactif.org

Re: Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Message par Tetsuko le Mer 2 Mar - 21:11

Peut-être qu'en faire parler un peu plus en France les feraient changer d'avis ? Surprised C'est tellement dommage ! Merci de nous faire partager ça ^^ C'est vraiment cool de découvrir des trucs pas très connus et encore plus s'ils sont géniaux ! waaaw

Revenir en haut Aller en bas

marinecelebrian
Otakumasutā ⭐⭐ オタクマスター
Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 25
Localisation : Entre 2 vignes de champagne
Voir le profil de l'utilisateur https://celebriannosekai.wordpress.com/

Re: Dämons : la vengeance est un plat qui se mange froid

Message par marinecelebrian le Lun 7 Mar - 0:58

Disons que les fans en ont pas mal parlé sur différents blogs, forums, sites spécialisés... Mais je sais pas, ça a jamais pris en France... Pourtant Doki Doki avait fait une belle promo : on a découvert quand ils faisaient le lot de 2 volumes pour le prix d'un, il y a maintenant 5 ans... C'est vraiment dommage...

Revenir en haut Aller en bas

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum